Big Pharma

Cadeaux des grands labos : des médecins sous influence ?

par

  • Ajouter
  • Imprimer
  • Partager sur Delicious
  • Partager sur Google+

C’est une pratique répandue : la plupart des médecins reçoivent des cadeaux de la part des grands laboratoires pharmaceutiques. Offrir un petit déjeuner, un repas, ou même une invitation à un séminaire au soleil [1] sont d’usage pour vanter les mérites d’un médicament et tisser un lien avec le professionnel de santé. Le laboratoire pharmaceutique espère ainsi que l’ascenseur sera rendu, et qu’il sortira gagnant de ces « petits gestes » : ceux-ci leur ont tout de même coûté au moins 260 millions d’euros en 2016, selon la base Transparence Santé, où ils sont recensés depuis 2013, suite au scandale du Mediator.

Quel est l’impact réel de ces cadeaux sur les pratiques des médecins ? Des chercheurs français de l’université de Rennes 1, du CHU de Rennes et de l’Inserm publie ce 6 novembre une étude inédite sur ce sujet dans le journal britannique BMJ. Ils ont comparé les montants des cadeaux reçus par les médecins généralistes français (16 millions d’euros au total), en 2016, avec leurs prescriptions.

D’après l’étude, les médecins qui ne reçoivent pas d’« avantages » des firmes pharmaceutiques signent plus souvent des ordonnances moins coûteuses et prescrivent davantage de génériques – des médicaments moins chers avec une efficacité identique. Ils prescrivent aussi moins de médicaments dont la balance bénéfices/risques est défavorable, notamment les vasodilatateurs et les benzodiézépines pour le sommeil ou l’anxiété. De façon plus générale, plus les médecins reçoivent des cadeaux de la part des labos, plus ils ont de mauvais résultats selon les indicateurs de qualité et de quantité fixés par les chercheurs. « Lorsque le cadeau est petit, son influence peut être d’autant plus importante qu’elle est minimisée et inconsciente », écrivent les auteurs qui pointent également un effet durable dans le temps de ce marketing pharmaceutique.

Un lien de causalité ?

« Cette influence peut conduire à choisir un traitement qui n’est pas optimal, parfois au détriment de la santé du patient », soulignait un manuel de l’OMS publié en 2009. Si les résultats de cette nouvelle étude confirment les hypothèses déjà avancées par d’autres études à l’étranger, sur l’influence des cadeaux sur les prescriptions, les chercheurs ne concluent pas à un lien de causalité entre ces cadeaux et les comportements des médecins. D’autres facteurs pourraient entrer en jeu.

La réception de ces cadeaux peut traduire un « appétit pour la nouveauté, une crédibilité dans la promotion, une image favorable des firmes ou encore la croyance dans le médicament comme première solution aux problèmes de santé ». « En quelque sorte, recevoir des cadeaux n’est probablement pas uniquement la cause d’une prescription de moindre qualité », écrivent les auteurs, mais « le symptôme d’un comportement qui pousse à une prescription globale de moindre qualité ». « Les firmes pharmaceutiques dépensent énormément d’argent dans la promotion des médicaments (23 % de leur chiffre d’affaire soit plus que pour la recherche) dont les cadeaux ne sont qu’une partie, déclare le docteur Bruno Goupil, auteur de l’étude. Il semble peu probable que cet argent soit dépensé à perte. »

Simon Gouin

A relire sur Basta ! :

L'actualité

  • Les amoureux de Khartoum

    , par Gwenaëlle Lenoir (Orient XXI)

    Abdallah et Esraa viennent de se marier il y a quelques jours seulement. Ils sont heureux. Ils le montrent à leurs amis, et au monde entier. Elle est assise sur ses genoux à lui, tête et bras nus, ses jambes partiellement découvertes, laissant voir les tatouages du mariage. Cette photo n'aurait pas (...)
  • Douarnenez : éjecté·es de la photo

    , par Cécile Dalla Torre (Le Courrier)

    Théo lève le bras et lance tout sourire: «Au bout de la rue, c’est la maison que je viens d’acheter avec ma copine». Puis enchaîne, la bouche un peu plus en travers: «Avec la concurrence des nouveaux arrivants, on a dû acheter sans visiter.» Rien d’étonnant à Douarnenez. Trois ports qui donnent sur la  (...)
  • Les montagnes en partage

    , par CQFD

    Présentée comme une solution à la crise écologique, la notion de « communs » connaît aujourd'hui un notable regain d'attention. Dans la vallée d'Ossau, (...)
  • Dans les petits hôpitaux, les urgences ferment pendant l'été

    , par Basta !

    Partout en France, des hôpitaux n'assurent plus les urgences pendant la période estivale. Conséquence : il faut faire des dizaines de kilomètres pour se faire soigner. Basta ! poursuit son travail de suivi des fermetures de lits d'hôpitaux. Cet été, mieux vaut ne pas avoir un accident si on habite ou  (...)
  • Julian Wolf, l’homme qui coordonne les trolleurs antivax

    , par StreetPress

    Figure méconnue de la sphère antivax, Julian Wolf est pourtant à la tête d’un compte très influent qui coordonne les attaques de milliers de trolls sur les réseaux. Ses cibles favorites : les sondages et commentaires des médias.Enquête
  • Les zapatistes à la conquête de l’Europe

    , par lundimatin | #51

    L’invasion zapatiste a commencé. Depuis le Chiapas une délégation a déjà pris la mer pour une opération de « conquête inversée » faite de centaines de rencontres à travers toute l’Europe. Elle vient de mettre pied à terre, à Vigo (Galice), mardi dernier, 22 juin. Pour raconter ce voyage, la dessinatrice Lisa (...)
  • Accident de Massy : 70 TGV pèsent plus qu'un mort

    , par Arrêt sur images

    Ce dimanche 25 juillet 2021, un affaissement de terrain près de la gare de Massy (Essonne), a causé la mort d’un employé de la SNCF. Mais les médias se sont bien plus intéressés à la "galère" des usagers des TGV annulés du fait de l'accident qu'à l’accident lui-même. Les accidents du travail demeurent un (...)
  • Affaire Pegasus : pourquoi les logiciels espions prolifèrent

    , par Lina Sankari (L’Humanité)

    Les révélations de Forbidden Stories mettent les démocraties au défi de construire un cadre législatif pour prémunir les citoyens des logiciels espions, ces armes non conventionnelles. Le vide laissé par les États permet aux entreprises de prospérer en toute (...)
  • Des jeunes surendettés à cause des amendes du couvre-feu dans les quartiers

    , par Anissa Rami (Le Bondy Blog)

    Des familles entières se retrouvent endettées à cause de salves de contraventions liées aux mesures sanitaires. Des associations dénoncent un « phénomène d’ampleur grandissante » et « une application disproportionnée et discriminatoire des mesures ». Une enquête en partenariat avec Mediapart. The post Des  (...)
  • En Vendée, les urgences connaissent une pénurie «inédite» de médecins

    , par Marion Briswalter (Médiapart)

    Cet été en Vendée, dans cinq des six hôpitaux du département, près d’un quart des postes d’urgentiste sont non occupés. Ce territoire de 675 000 habitants manque cruellement de médecins et d’intérimaires. Dans la petite ville de Luçon, citoyens et élus se  (...)
  • Nouveaux labels bios : bonne nouvelle ou enfumage ?

    , par Guillaume Gamblin (Silence) (Basta !)

    Deux nouveaux labels bios ont vu le jour. Souhaitant aller plus loin que le label AB, ils promettent de tenir compte des conditions de travail et des critères sociaux, et de contribuer à la création de filières plus locales. Le label AB de l'agriculture biologique garantit certaines pratiques de  (...)
  • « Un pouvoir autoritaire mise sur le sentiment d’impuissance des citoyens »

    , par Pablo Vivien-Pillaud (Regards)

    Pouvoir, puissance, souveraineté… Comment retrouver une capacité d'action et d'émancipation dans une époque qui penche vers l'autoritarisme et renvoie la gauche à ses faiblesses ? Les réponses du philosophe Michaël Fœssel. Spécialiste d'Emmanuel Kant et de Paul Ricœur, Michaël Fœssel est professeur à (...)
  • Invasion zapatiste en Europe : les gouvernements se braquent

    , par Politis

    Alors qu'une délégation de sept zapatistes a réussi à prendre pied en Espagne, mi-juin, un contingent de 177 autres n'est toujours pas autorisé à se rendre en France pour le lancement d'une campagne mondiale « pour la vie ».
+++