Glyphosate

Deux militants anti-pesticides poursuivis en justice

par

  • Ajouter
  • Imprimer
  • Partager sur Delicious
  • Partager sur Google+

Deux « faucheurs volontaires », opposés aux OGM et aux pesticides, comparaissent ce vendredi 30 septembre à 10h au tribunal de grande instance de Privas en Ardèche. Deux magasins, Bricomarché et Gamm Vert, ont déposé plainte à leur encontre pour « dégradation de biens en réunion », suite à une action du 19 mars 2016. Ce jour-là, les faucheurs volontaires organisent une action nationale contre les pesticides. Elle vise en particulier le glyphosate, produit phare de la multinationale Monsanto qui entre dans la composition de près de 750 produits dont l’herbicide RoundUp. En mars 2015, le glyphosate a été classé « cancérogène probable » pour les humains, par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), chargée d’inventorier et de classer les agents cancérogènes. Un avis contesté par l’autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA).

Objectif de l’action : « Alerter la société sur le problème majeur de santé publique que cause l’utilisation des herbicides et en particulier du glyphosate ». Ce 19 mars, des dizaines de faucheurs volontaires s’introduisent dans 34 magasins en France proposant ces produits herbicides. Ils s’emparent des bidons à base de glyphosate en vente dans les linéaires, les disposent au sol sur une bâche, avant de les « neutraliser pacifiquement » avec une bombe de peinture afin de les rendre impropres à la vente.

Interdiction totale de la vente dans les jardineries repoussée à 2019

Le glyphosate a frôlé le non-renouvellement de son homologation mais a finalement obtenu le 29 juin 2016 un sursis de dix-huit mois, accordé par la Commission européenne. Une décision qui marque pour les faucheurs volontaires « la soumission des pouvoirs publics aux lobbies agro-alimentaires et donc leur irresponsabilité face au problème des pesticides et des OGM ». Et de rappeler que « ces produits sont liés aux OGM car la majorité de ceux-ci sont développés uniquement pour être tolérants aux herbicides. »

Les deux Ardéchois poursuivis encourent une amende de 75 000 euros et cinq ans de prison. Les faucheurs entendent porter leur revendication en justice : « Le glyphosate doit être retiré de la vente, avec effet immédiat pour la vente aux particuliers, qui en consomment 2000 tonnes chaque année. Arrêtons l’empoisonnement ! » Il y a un an, Ségolène Royal avait annoncé en grandes pompes l’interdiction à partir du 1er janvier 2016 de la vente en libre-service aux particuliers des produits désherbants contenant du glyphosate, dont le fameux Roundup (voir ici). L’interdiction totale dans les jardineries a depuis été repoussée en 2019 [1]. Quant à l’interdiction de l’utilisation de glyphosate par les agriculteurs, aucune date à ce jour n’a été fixé.

- Lire tous nos articles sur les pesticides

L'actualité

  • Adele Haenel et après

    , par Crêpe Georgette -

    Je me souviens, dans ce lieu peu habitué aux discussions sur les droits des femmes, dont l’animatrice elle-même m’avait dit être mal à l’aise avec le sujet (parce que c’est aussi le sujet, quand les personnes de plus de 60 ans arriveront-elles à parler des violences sexuelles qu’elles ont subies, elles (...)
  • La répression a fait 20 morts au Chili

    , par Nicolas Margerand (Reflets.info)

    Paroles de manifestants Les Chiliens sont encore dans la rue, de deux semaines après le début du mouvement. Le président Piñera exclut de démissionner. Il se dit ouvert à la discussion et n'écarte pas une réforme de la Constitution. Nous donnons la parole aux manifestants. Carlos a perdu un oeil (...)
  • Hirak : le mot des soulèvement dans le monde arabe

    , par Akram Belkaid (Orient XXI)

    Depuis quelques mois, les mouvements qui s'affirment dans le monde arabe ont été nommés hirak. Un néologisme qui prouve que la langue arabe, comme le monde du même nom, vit, manifeste, se transforme. Depuis le 22 février 2019, les Algériennes et les Algériens manifestent au moins deux fois par semaine (...)
  • L'ascension médiatique de Camacho, le Bolsonaro bolivien

    , par Arrêt sur images

    Il ne s'est jamais présenté à la moindre élection. Pourtant, l'homme d'affaires riche et ultra-catholique de Santa Cruz a été propulsé "leader de l'opposition" à Evo Morales, le président de gauche déchu. Histoire d'une éclosion médiatique.
  • A Ivry, le collectif Romain-Rolland s’organise en vue des procès

    , par Céline Beaury (Le Bondy Blog)

    Des lycéens arrêtés pour avoir écrit « Macron démission ! » sur le tableau des absences, des perquisitions à leur domicile et, bientôt, des procès… Les lycéens de Romain-Rolland, à Ivry-sur-Seine, subissent une répression judiciaire qu’ils dénoncent avec le soutien de parents d’élèves, d’élus et de militants  (...)
  • Bolivie : "démission" ou "coup d'Etat" contre le président Morales ?

    , par Laura Raim (Arrêt sur images)

    Alors que le président indigène de gauche déchu s'estime victime d'un "coup d'Etat", affirmant qu’un mandat d’arrêt "illégal" a été émis contre lui, les grands médias internationaux persistent à parler d'une simple "démission".
  • Benjamin Stora cible d'attaques antisémites de «Valeurs actuelles»

    , par Olivier Doubre (Politis)

    L'hebdomadaire d’extrême droite, déjà condamné pour incitation à la haine, s’en prend à l’éminent spécialiste de la guerre d’Algérie et des immigrations post-coloniales en France. Et démontre à nouveau ses réflexes xénophobes et sa nostalgie du défunt « empire colonial français (...)
  • À la prison de la Santé, les détenus les plus défavorisés ont faim

    , par Cassandre Leray (StreetPress)

    Depuis la réouverture de la maison d’arrêt de la Santé, de nombreux détenus déclarent souffrir de la faim. Certains auraient même perdu du poids. Dans cet établissement, la cuisine a été confiée à un prestataire privé.Contre enquête
  • Une marche historique pour dire stop à la haine !

    , par Fumigène

    Lyrics Mathilde Boudon Lamraoui – Photo NnoMan Entre 13500 et 40 000 personnes ont défilé ce dimanche 10 novembre pour dire stop à l’islamophobie. Les tentatives de discrédit de cette manifestation dans les médias et par la classe politique les jours précédents sa tenue n’auront pas eu raison de la (...)
  • Bure : histoire d'une lutte contre la "poubelle nucléaire"

    , par Sophie Peroy Gay (Radioparleur)

    Lors d’un week-end féministe et antinucléaire organisé les 21 et 22 septembre 2019 à Bure, plusieurs militantes retracent les mobilisations passées et dessinent les luttes actuelles contre Cigéo, projet d’enfouissement de déchets nucléaires. Récit, par ses actrices, d’une lutte historique. La Haute-Marne (...)
  • Chez les pompiers de l'Essonne : intimidations par la hiérarchie, colère des sapeurs

    , par Raphaël Godechot (Basta !)

    La contestation prend de l'ampleur chez les pompiers de l'Essonne. Les sapeurs font face à des conditions de travail intenables. Malgré les sanctions, les intimidations de la direction et les rappels du devoir de réserve, ils maintiennent la pression. « L'Essonne est particulièrement touché en  (...)
  • Dans les maisons pour personnes handicapées : pénurie de moyens et personnels à bout

    , par Rachel Knaebel (Basta !)

    Dans les maisons départementales des personnes handicapées (MDPH), les demandes arrivent toujours plus nombreuses, tandis que les moyens ne suivent pas. Une situation explosive pour les personnels comme pour les usagers. Deuxième volet de notre série sur les services publics de soutien au handicap.  (...)
  • Villiers-le-Bel, une nuit sans fin

    , par lorraine besse (Binge Audio)

    Le 25 Novembre 2007 à Villiers-le-Bel, en région parisienne, une voiture de police et une moto-cross sur lequel deux jeunes habitants de la ville roulaient entrent en collision. Moushin Sehhouli, 15 ans, et Larami Samoura, 16 ans, sont morts. Dans les 3 jours qui suivront, les échauffourés avec (...)
  • À Bordeaux, une conférence sur la laïcité censurée

    , par StreetPress

    L’étude du religieux à l’école ne se focalise que sur ce qui pose problème. Selon le chercheur Benjamin Farhat, la situation est à nuancer. C’est ce qu’il voulait expliquer dans une conférence, finalement censurée à l’université de Bordeaux.Infos  (...)
  • À Paris, contre l’islamophobie : « on veut juste vivre en paix »

    , par Sarah Belhadi (Radioparleur)

    Dimanche 10 novembre, plus de 13.000 personnes ont défilé dans les rues de la capitale pour dénoncer les actes anti-musulmans et réclamer une réaction politique contre l’islamophobie. Une manifestation en présence des réprésentant·es de plusieurs partis de gauche, malgré la polémique qui a opposé des  (...)
  • Check tes privilèges blancs

    , par Binge Audio

    Personne n’a envie d’être défini sur le plan racial. Mais le choix n’est pas toujours donné, et surtout pas à n’importe qui : il est rare de devoir se définir racialement lorsqu’on est une personne blanche. Pourtant à la blanchité sont associées des avantages, qui ne sont jamais des privilèges en soi mais  (...)
  • L'étoile, les blessés, et les furieux

    , par Arrêt sur Images - Décryptage et analyse de l’actualité des médias - Arrêt sur images

    La critique média en toute indépendance. Enquêtes et chroniques chaque jour, émission hebdomadaire présentée par Daniel Schneidermann.
  • Fausses nouvelles : les admins de l'unique vérité

    , par Evgeny Morozov (Les blogs du Diplo)

    Trois ans après l'élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis, la panique morale suscitée par les « fausses nouvelles » et la « post-vérité (...)
  • Revanche en Bolivie

    , par Le Courrier

    Coup de tonnerre (ou d’Etat): le président bolivien Evo Morales a démissionné hier en fin d’après-midi (22h en Suisse). Confronté depuis trois semaines à un mouvement de plus en plus insurrectionnel, l’ancien syndicaliste cocalero avait tenté plus tôt dans la journée d’apaiser la situation en annonçant  (...)
  • Un 10 novembre qui restera

    , par Maria Aït Ouariane (Le Bondy Blog)

    Ce dimanche 10 novembre, au moins 13 500 personnes s'étaient réunies dans les rues de Paris pour dire stop à l'islamophobie. Largement visée dans la semaine par des attaques politiques, la mobilisation s'est finalement déroulée dans le calme, réunissant citoyens musulmans, élus de gauche et Français (...)
  • Syrie : La résistance d'Idlib

    , par Leila Al-Shami (lundimatin | #51)

    Cet article [1] de Leila Al Shami (co-autrice de Burning Country) relate le mouvement de protestation actuel des habitants d’Idlib contre le groupe islamiste Hayat Tahrir al-Sham (anciennement affilié Al Qaida). La province d’Idlib est une des dernières poches en Syrie qui n’a pas été reprise par (...)
  • Retraites à points : les salariés du privé ont tout à y perdre

    , par Stéphane Ortega (Rapports de Force)

    Loin des idées reçues, la réforme des retraites ne vise pas exclusivement à réduire les pensions des régimes spéciaux, malgré une communication gouvernementale tournée vers la dénonciation de pseudo privilégiés. Sans s’aventurer trop loin dans des simulations, dans la […] L’article Retraites à points : les (...)
  • Samira (10 ans) et la pétition des 200 people

    , par Arrêt sur images

    Samira Diko, jeune Ivoirienne de dix ans scolarisée en Seine-et-Marne depuis la rentrée, devait être expulsée vers l'Italie avec son père mardi 12 novembre. Son dossier va finalement être "réexaminé", a annoncé samedi 9 novembre Christophe Castaner. Le résultat d'une lutte menée d'abord de manière (...)
  • "Réquisition solidaire" d’un ancien foyer pour personnes âgées à Cenon

    , par Antoine Cariou (Rue89 Bordeaux)

    Près de 160 personnes, parmi lesquelles des familles et de nombreux demandeurs d’asile, ont été relogées ce samedi dans les locaux réquisitionnés d’un ancien foyer pour personnes âgées à Cenon. L’opération, menée avec le soutien d’associations girondines, vise à pallier le manque de solutions d’hébergement (...)
  • Lula: « Il est possible de gouverner pour le peuple »

    , par L’Humanité

    L’ancien président du Brésil s’est adressé à ses soutiens réunis au siège des métallurgistes, son syndicat, à São Paulo. Il a fustigé les politiques dévastatrices du gouvernement d‘extrême droite Jair Bolsonaro et s’est dit prêt à « reconstruire le pays ». « Je suis de retour », a-t-il (...)
  • Détruire la misère et la pauvreté

    , par Le Média TV (YouTube)

    Pour cette 4e édition de Mauvaise Presse, nous parlons de la pauvreté en France. Nous recevons Claire Hedon, présidente d'ATD Quart Monde, Nolwenn Weiler, journaliste pour Bastamag ainsi que l'ancien auteur des guignols Bruno Gaccio.
+++