Centre International de Culture Populaire

Le Centre international de culture populaire, anciennement situé ; rue de Nanteuil à Paris, est né en 1976 d’une volonté politique de mettre des moyens matériels et humains à la disposition d’associations soutenant des luttes de libération nationale, défendant les Droits de l’homme, solidaires avec les travailleurs immigrés, pour faciliter leur travail et développer la solidarité. Il fournit aux associations de solidarité internationale et aux mouvements sociaux, les moyens techniques, logistiques et matériels propres afin de leur permettre d’exercer leurs libertés d’activités, d’expression et de réunion, ainsi qu’à d’autres organismes tels que des centres de formation. Il respecte la diversité des associations dont chacune définit, en complète indépendance, ses objectifs, ses activités, son fonctionnement, ses prises de position.

http://www.cicp21ter.org/

L'actualité

  • Primaire populaire : "Si on s'est engagés, c'est parce qu'on flippe"

    , par Arrêt sur images

    La "Primaire populaire", initiative inédite organisée par des citoyens qui appellent au rassemblement de la gauche autour d'une candidature commune, peut-elle convaincre ? Et comment ? La gauche a-t-elle un chemin vers la victoire en 2022 ? Sur les méthodes comme sur les arguments de campagne, la (...)
  • Révélations sur les grands donateurs de la campagne d’Éric Zemmour

    , par Site d’information français d’actualités indépendant et participatif en ligne | Mediapart

    Grâce à des documents internes de la campagne d’Éric Zemmour, Mediapart a pu identifier 35 de ses grands donateurs. Parmi eux, Chantal Bolloré, la sœur du milliardaire Vincent Bolloré, qui siège au...
  • Vincent Bolloré, oligarque tricolore

    , par Arrêt sur Images - Décryptage et analyse de l’actualité des médias - Arrêt sur images

    La critique média en toute indépendance. Enquêtes et chroniques chaque jour, émission hebdomadaire présentée par Daniel Schneidermann.
  • Ils offrent des nuits d'hôtel en solidarité avec une famille sans domicile

    , par Simon Barthélémy (Rue89 Bordeaux)

    Déboutée du droit d’asile, la famille Balakhadze est logée à l’hôtel grâce au soutien financier des parents de l’école Naujac où est scolarisé un des enfants. Le collectif interpelle la mairie de Bordeaux pour que la Nuit des solidarités, qui se déroule ce jeudi, décompte aussi « les sans-abri à l’abri » (...)
  • Bolloré : la commission d’enquête se mue en café du commerce

    , par Laurent Mauduit (Médiapart)

    Loin de bousculer Vincent Bolloré, la commission d’enquête du Sénat sur la concentration des médias s’est montrée approximative et bavarde, mercredi, au lieu d’être rigoureuse et pugnace. L’homme d’affaires a pourtant tombé un peu le masque, laissant transparaître ses attaches patriotiques ou (...)
  • Waly Dia : « Je fais rire les gens qui luttent »

    , par Politis

    S’il s’est d’abord tenu à l’écart des thèmes politiques par crainte d’hypothéquer sa carrière, l'humoriste assume désormais pleinement ses partis pris. Pour Politis, il revient sur son parcours, livre ses secrets d’écriture et évoque les règles qu’il s’impose dans l’exercice délicat de l’humour  (...)
+++